Qu’est-ce que la cryothérapie localisée ?

Loin d’être nocif pour la peau, le froid est utilisé depuis la nuit des temps et permet notamment de resserrer les pores et de réactiver la circulation sanguine. On le retrouve aujourd’hui en institut, utilisé dans une large gamme de soins et capables de prodiguer bien des bienfaits. À l’inverse de la cryothérapie corps entier, la cryothérapie localisée se concentre sur une partie spécifique du corps. Prêts pour l’aventure ?

Comment se déroule une séance de cryothérapie localisée ?

Le principe

Tout dépend de la zone à traiter. L’azote liquide refroidi sera maintenu sous pression et pulvérisé par un spray (dans le cas d’un soin anti-rides par exemple) ou bien soufflé à travers un appareil de cryothérapie muni de ventouses (dans le cas de l’élimination de la cellulite notamment). Veillez bien sûr à associer vos séances à un mode de vie sain, pour profiter mieux et plus durablement des bienfaits.

Cet appareil projette une brume d’azote pouvant descendre jusqu’à -170°, la cryothérapie localisée permet donc de cibler une zone précise et de soulager les douleurs, réduire les inflammations et accélérer le processus de guérison.
Elle repose sur l’impulsion d’un choc thermique au contact d’une brume d’azote pouvant aller jusqu’à -170°. Ce phénomène stimule et déclenche des réflexes naturels de lutte contre le froid.

Des réactions physiologiques en chaîne répondent à ce choc thermique dont les principales sont :

  • Anti-inflammatoire
  • Cicatrisation
  • Neuropathie
  • Réaction antalgique
  • Amélioration du flux sanguin
  • Accélération de la réparation tissulaire
  • Diminution des inflammations
  • Retour à une meilleure mobilité

Le déroulement

Le patient peut voir le traitement varier de 1 à 15 minutes en fonction de la pathologie et des effets recherchés. La fréquence des séances est à déterminer en fonction de bilans diagnostiqués et selon le protocole mis en place par le thérapeute.
Lors d’une séance de cryothérapie localisée, le praticien balaie la zone à traiter de façon permanente. Il peut gérer le temps d’application, la force du flux et la distance de soins.
Des capteurs thermiques mesurent la température de la peau lors du traitement pour une séance efficace en toute sécurité.

Quels sont les bienfaits d’une séance de cryothérapie localisée ?

  • Traitement des douleurs

    Grâce à son action par le froid, la cryothérapie localisée contribue à réduire les inflammations et à soulager les traumatismes. Sportifs, dites adieu aux douleurs musculaires ou articulatoires sur des zones spécifiques ! En outre, elle possède un effet antalgique qui permet d’accélérer le processus de récupération et de cicatrisation ou encore d’éliminer les toxines.

  • Bien-être et esthétique

    Parce que le froid réduit les zones où la peau est attaquée, la cryothérapie localisée soulage activement les lésions telles que le psoriasis, l’acné ou l’eczéma. En activant la micro-circulation et en favorisant la production de collagène, elle permet également de procurer un effet de jambes légères immédiat et de faire disparaître les traces de fatigue, de stress ou les tâches persistantes. La peau est repulpée, le teint est unifié, les rides diminuées. Des résultats visibles immédiatement !

  • Un allié minceur

    Très efficace en complément d’un régime, la cryothérapie localisée cible les zones à traiter à l’aide de ventouses et associe le traitement par le froid à un processus d’aspiration. Finie la cellulite incrustée. Les adipocytes ainsi touchés se vident, les capitons sont détruits, la graisse déstockée..  Un procédé miracle plus efficace que certains régimes et qui agit sur le ventre, les cuisses ou les bras avec la même efficacité.

À savoir sur la cryothérapie localisée

Santé

La cryothérapie localisée est efficace pour le traitement de différentes pathologies et symptômes. Ce traitement déclenche la libération de neurotransmetteurs tels que l’adrénaline ou la noradrénaline qui se traduit par une stimulation du système vasculaire.

  • Arthrose
  • Spondylarthrite
  • Sciatalgie
  • Capsulite
  • Rééducation post-opératoire
  • Syndrôme de la coiffe des rotateurs
  • Maladie de sever
  • Goutte

Sport 

La cryothérapie localisée a prouvé ses effets sur les douleurs du système musculo- squelettique ainsi que pour la préparation et récupération à un effort physique.

  • Lésion tendineuse
  • Entorse
  • Lésion musculaire
  • Capsulite
  • Maladie osgood schlatter

Dans quels cas a-t-on recours à la cryothérapie localisée?

Médical

  • Rhumatismes inflammatoires
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Fibromyalgie
  • Sclérose en plaque
  • Psoriasis et neurodermatite
  • Maladie de verneuil
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Migraines
  • Algodystrophies
  • Œdèmes

Sport

  • Préparation physique
  • Récupération physique
  • Lésions musculaires
  • Lésions tendineuses
  • Entorses
  • Pubalgies
  • Sur-entrainement
  • Épanchement articulaire
  • Trauma aigu

Douleurs au dos 

  • Spondylarthrite cervicale
  • Arthrose
  • Inflammation des disques
  • Radialgie
  • Inflammation des articulations facettaires
  • Spasmes musculaires
  • Sciatique

Plaques de croissance

  • Maladie d’Osgood Schlatter
  • Maladie de Sever
  • Ostéochondrite
  • Épaule de nageur
  • Tendinite coiffe

Troubles circulatoires

  • Maladie artérielle périphérique (MAP)

Douleurs articulaires

  • Arthrite
  • Arthrite lombaire
  • Arthrose du genou
  • Douleurs de l’épaule
  • Épaule gelée
  • Rigidités en général

Douleurs des pieds

  • Goutte
  • Fasciite plantaire

Quelles précautions pour la cryothérapie localisée ?

D’une manière générale, veillez à éviter toute séance en période estivale, les zones traitées devant à tout prix être protégées du soleil. La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’Ibuprofène est proscrite durant les 24 heures suivant la séance, tout comme l’application de crèmes cosmétiques. Il est également recommandé de pratiquer une activité physique régulière et de s’hydrater autant que possible après la séance, afin de favoriser le processus d’élimination. À noter que certaines rougeurs ou ecchymoses provisoires peuvent apparaître sous l’effet de l’aspiration. De petits désagréments qui auront tôt fait de disparaître.

En conclusion

Efficace en plus d’être révolutionnaire, la cryothérapie n’a pas fini de vous surprendre ! Si elle séduit de plus en plus d’adeptes, c’est qu’elle s’adapte à tous les profils. Notez toutefois que les résultats varient selon chacun et qu’il est préférable de les surveiller de près afin d’en mesurer l’efficacité, pour reprogrammer de nouvelles séances si nécessaire. Alors, qu’est-ce qu’on attend ?